Flash Infos:

PAM / Aide au développement : L’insécurité alimentaire continue de gagner du terrain en Afrique (PAM)


359 Vues

Ph/DR: En Afrique de l’Ouest, le nombre de personnes en proie à l’insécurité alimentaire augmente à un rythme préoccupant.

En Afrique de l’Ouest, les chocs socio-économiques de ces dernières années ont eu de nombreuses conséquences. De la recrudescence des conflits à la crise du coronavirus, les populations de la région ont vu leur vulnérabilité augmenter.

En Afrique de l’Ouest, le nombre de personnes en proie à l’insécurité alimentaire augmente à un rythme préoccupant. D’après le Programme alimentaire mondial (PAM), 31 millions de personnes dans la région pourraient être dans l’incapacité de se nourrir durant la campagne de soudure allant de juin à août prochain. Cet effectif représente une hausse de plus de 30 % par rapport à l’année dernière à la même période et marquerait le niveau le plus élevé depuis une décennie.

Pour l’organisme onusien, cette situation est la conséquence de la flambée des prix alimentaires dans la région qui fragilise des populations dont les revenus ont été durement touchés par les perturbations liées aux conflits, à la chute des transferts de fonds et aux restrictions adoptées pour contenir la propagation du coronavirus.

Les prix alimentaires ont notamment grimpé de 40 % par rapport à la moyenne quinquennale et de 30 % depuis l’année dernière. « En Afrique de l’Ouest, les conflits alimentent déjà la faim et la misère. La hausse incessante des prix agit comme un multiplicateur de pauvreté, plongeant des millions de personnes dans l’insécurité alimentaire et le désespoir. Même lorsque les denrées alimentaires sont disponibles, les familles n’ont tout simplement pas les moyens de s’en procurer et la flambée des prix met le repas de base hors de portée de millions de familles pauvres qui avaient déjà du mal à s’en sortir », explique Chris Nikoi, directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest.

Et d’ajouter : « En attendant que les marchés se stabilisent, l’assistance alimentaire est peut-être la seule source d’espoir pour des millions de familles. Les besoins sont immenses, et si nous ne parvenons pas à réunir les fonds dont nous avons besoin, nous ne pourrons tout simplement pas faire face. Nous ne pouvons pas laisser 2021 devenir l’année de la réduction des rations ».

Le PAM s’est fixé pour objectif en 2021 de porter assistance à près de 18 millions de personnes en Afrique de l’Ouest et du Centre. L’organisation est en quête de 770 millions $ pour mener ses opérations sur les 6 prochains mois dans 19 pays de la région. (Agence Ecofin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page