Flash Infos:

Journée internationale de la Femme  (JIF-2021) : L’Union Européenne célèbre quatre Entrepreneures béninoises


364 Vues

Ph/DR: Mme Sylvia Hartleif, chef de la Délégation de l’Union Européenne

Pour mettre un cachet spécial sur la célébration de la Journée internationale de la Femme, édition 2021, la Délégation de l’Union européenne a organisé une conférence-débat sur l’Entreprenariat au féminin dans la soirée du lundi 08 mars 2021 à Canal Olympia de Cotonou. A cette soirée, quatre femmes entrepreneures béninoises, inspirantes en activités (mode, agroalimentaire, numérique et énergie) sont célébrées. Il s’agit de : Sarah Codjo, Bertille Guèdègbé Marcos, Doria Rey et Ismène Ahamidé Zoumènou.

«Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 » c’est le thème retenu pour la célébration de la Journée internationale de la Femme, édition 2021 par les Nations Unies. Une thématique qui cadre avec l’une des priorités de l’Union Européenne : la promotion de l’égalité des sexes et de l’égalité des chances comme pour les autres valeurs fondamentales soutenues par l’Union européenne. Selon le Chef de la Délégation de l’Union Européenne, Mme Sylvia Hartleif, la promotion de l’égalité est inscrite noir sur blanc dans le troisième plan d’action pour l’égalité des genres, adopté le 24 novembre 2020, appelant à un monde d’égalité entre les sexes.

«Nous les prônons autant au sein de nos propres Etats membres que dans nos pays partenaires. Notre objectif en tant qu’Union européenne est que chacun et chacune ait le même pouvoir de façonner la société et sa propre vie. Et cette égalité, elle doit pouvoir s’exprimer sur plusieurs plans, les femmes entrepreneures du Bénin, nous voulons aujourd’hui les mettre en valeur» a déclaré le chef de la Délégation.

Ph/DR: Les quatre femmes entrepreneures ( ci-contre, de gche à drte) Doria Rey, Sarah Codjo, Ismène Ahamidé Zoumènou et Bertille Guèdègbé Marcos.

Promouvoir l’Entreprenariat au féminin

Pour célébrer l’Entreprenariat au féminin, quatre femmes entrepreneures béninoises inspirantes en activités  sont mises en valeur, chacune dans son domaine d’activité. De l’Agroalimentaire au Numérique en passant par l’Energie et la Mode, Bertille Guèdègbé Marcos (Responsable de la Société Les Fruits et jus Tillou) ;  Doria Rey (Directrice Exécutive de l’application medicale e-Santé, Go Médical et Directrice de e-Service plus) ;  Ismène Ahamidé Zoumènou (Directrice générale de ISMAST Energy Sarl) et Sarah Codjo (Responsable de l’entreprise de mode Perlicious) ont partagé leur expérience en matière d’entreprenariat dans leur domaine respectif.

L’immersion dans l’univers de ces quatre femmes à travers un film documentaire intitulé « L’Entreprenariat des femmes au Bénin » a révélé leur parcours  et la vie dans leur unité de production (entreprise). Les échanges ont également permis à ces femmes entrepreneures – qui pour la plupart, embrasse plusieurs activités à la fois- de partager leur expérience, leur endurance,  leur combativité et leur réussite en association avec leur vie de famille. Des défis au quotidien, c’est leur leitmotiv. «Il ne faut surtout pas baisser les bras en cas de difficultés ou d’absence de soutiens, etc. »

Le Success Story de ces quatre battantes, est révélateur : le début d’une initiative personnelle en entreprenariat est toujours difficile ; mais avec la fougue d’une détermination, elles s’imposent aujourd’hui sur le marché béninois, régional et international.

Elles, c’est Bertille Guèdègbé Marcos, dans l’agroalimentaire (transformation de l’ananas, production de l’ananas séché, de jus d’ananas Tillou) ; c’est aussi, Sarah Codjo dans l’univers de la mode « Perlicious » (confection des robes de mariage, de soirée et de ville, des perles et accessoires de mode) ; c’est également Ismène Ahamidé Zoumènou qui explore l’univers de l’Energie jadis réservé à la gente masculine (construction de mini-centrale électrique, production d’énergies et d’énergies renouvelables, installation et fabrication de mini-générateur et vente d’ampoules à basse consommation, etc) et enfin, c’est Doria Rey qui sillonne l’univers du numérique avec l’application e-Santé et e-Services plus (création d’entreprise, paiement d’IFU, retrait de casier judiciaire, etc).

L’objectif de cette conférence-débat est de faire des émules et d’inspirer la jeunesse estudiantine, massivement présente à cette célébration ; la plupart provient de quatre secteurs d’activités : l’Ecole de Songhaï (Agroalimentaire), d’Africa Designa School (design et mode), Epitech (Numérique) et ESMER (Energie).

«Il est essentiel d’introduire les femmes à des métiers techniques et porteurs, non seulement pour les femmes elles-mêmes, mais pour une croissance durable pour tous. Il faut leur donner l’opportunité de devenir des entrepreneures et de devenir des entrepreneures et de travailler à leur propre compte » a indiqué Mme Sylvia Hartleif.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page