Flash Infos:

Agriculture / Mise en œuvre du PADA et du PPAAO-Bénin : Le ProCAD offre 8 véhicules aux structures techniques, centrales et décentralisées


159 Vues

Ph/DR: Gaston Cossi Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche

Le Programme Cadre d’Appui à la Diversification Agricole (ProCAD) a mis à la disposition de huit structures du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, huit véhicules 4X4 et pick-up. Par ce geste, ces structures sont appelées à pérenniser les actions du projet qui clôture ses activités le 28 février 2021.

Les huit structures techniques, centrales et décentralisées bénéficiaires des huit véhicules du Programme Cadre d’Appui à la Diversification Agricole (ProCAD) sont le Secrétariat général, la Direction du génie rural, la Direction des pêches halieutiques, la Direction de l’élevage, la Personne responsable des marchés publics, la Direction de la programmation et de la prospective et les Directions départementales du Mono et de l’Ouémé.

« Je rends hommage au ministre. C’est lui qui était au départ de cette action. C’était aussi lui qui avait déjà permis aux DG/ATDA de bénéficier chacun d’un véhicule 4X4. Ces véhicules ont servi à rehausser la qualité des activités sur le terrain. Les présents véhicules sont remis dans le cadre des appuis de mise en œuvre des activités du Programme Cadre d’Appui à la Diversification Agricole (ProCAD) sur le terrain, car, l’essentiel du travail se fait sur le terrain », a précisé le Coordonnateur du ProCAD, Bertin ADEOSSI.

Le projet clôture ses activités le 28 février 2021. « Mais si le projet clôturait, est-ce que pour autant les activités vont cesser ? Non. Je suis heureux qu’à la fin de ce projet, on ait pu mettre en place des moyens neufs pour permettre de faire le suivi après projet et que les innovations qui ont pu voir le jour puissent être renforcées et consolidées », a souhaité le ministre Gaston Cossi DOSSOUHOUI.

« Nous avons attendu longtemps. C’est finalement chose faite. Je demande à tous les bénéficiaires qu’ils prennent l’engagement de bien les utiliser mais aussi de faire le suivi des innovations qui ont été mises en place par le projet », a promis la Secrétaire Générale du MAEP, Madame Françoise ASSOGBA KOMLAN, au nom des bénéficiaires. (Source : Gouv.bj)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page