Flash Infos:

Investissement / Togo : la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Kanazoé Inoussa


121 Vues

Au Togo, le projet de cimenterie du magnat burkinabé du ciment, Kanazoé Inoussa, va bénéficier d’un prêt de 20 milliards FCFA de la BOAD. Dénommée CimCo, la future cimenterie devrait entrer en service au 1er trimestre 2021.

CimCo (Cimenterie de la côte ouest-africaine), la filiale togolaise du groupe CimMetal de l’homme d’affaires burkinabé Kanazoé Inoussa, va bénéficier d’un financement de 20 milliards FCFA de la BOAD, pour son implantation et son développement au Togo, nous apprend le site Togo First.

Le prêt de long-terme, approuvé le vendredi 25 septembre 2020 par le Conseil d’administration de la banque de développement, vient en appui au magnat du ciment qui prévoit d’injecter à terme quelque 100 milliards FCFA dans le projet.

CimMetal, qui a obtenu depuis fin 2019 le feu vert des autorités togolaises pour s’implanter dans la capitale, a passé ses premières commandes. Une première usine de production, d’une capacité de 2,5 millions de tonnes par an (tpa), sera montée dans la zone industrielle du Port de Lomé par l’allemand Intercem, sur conception de son compatriote Gebr Pfeiffer.

La nouvelle cimenterie qui devrait entrer en service au premier trimestre 2021 devrait servir de point de jonction pour les besoins de consommation en ciment dans la sous-région.

Après avoir lancé CimFaso en 2015, puis l’usine Cim Ivoire début 2019, et démarré les travaux de Cim Mali, Kanazoé Inoussa s’apprête à franchir un nouveau cap avec la CimCo, ce qui marque l’ancrage régional de l’homme d’affaires.

« L’objectif visé est la contribution à la couverture des besoins de consommation en ciment au Togo et dans la sous-région à travers l’atout géographique du port de Lomé, et de contribuer à la croissance économique du pays par l’amélioration de la compétitivité du secteur industriel et des performances du secteur des infrastructures», a précisé la BOAD. Agence Ecofin) –


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page