Flash Infos:

Emploi / Programme Spécial d’Insertion en Entreprise (PSIE) : Les premiers contrats d’embauche signés (79 candidats à l’emploi auréolés)


151 Vues

Ph: DR-: / L’acte final qui soulage le candidat à l’emploi

Ils sont depuis hier 79 candidats au premier emploi à retrouver le sourire. A travers une cérémonie fort simple dans les locaux de la chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB), le directeur général de l’ANPE Urbain Amégbédji a officiellement procédé à la mise à disposition des candidats à l’emploi de la première cohorte aux entreprises. Mais avant, le coordonnateur du programme spécial d’insertion en entreprise (PSIE), Charlemagne Lokossou a présenté les différentes étapes du processus qui ont conduit à la sélection finale des 79 candidats de cette première vague.

Selon lui, les entreprises ont formulé leurs demandes, l’unité de coordination a fait diligence en traitant ces demandes. Les candidats à l’embauche sont passés par la présélection organisée par l’unité de coordination. Les présélectionnés ont été remis aux entreprises qui ont procédé à la sélection finale. Au total, on retient que 1776 entreprises se sont manifestées, 192 ont été éligibles pour 96 postes mise en ligne. Soixante mille (60 000) candidats se sont inscrits, 40 798 sont éligibles et 5 450 candidats ont été reçus en entretien. 375 candidats ont été présélectionnés et confiés aux entreprises qui ont fait le travail final en retenant les 79 de la première cohorte.

Pour le représentant des entreprises, Bienvenu Mongadji, tout ceci ne serait possible sans la vision d’un homme, le chef de l’Etat qui a initié ce programme. Il a témoigné de la qualité des présélectionnés envoyés aux entreprises pour la sélection finale. Au nom de ses pairs, il a pris l’engagement de coacher les jeunes retenus pour l’approfondissement de leurs connaissances.

Pour sa part le DG/ANPE Urbain Amégbédji a révélé que le PSIE est conçu pour aider les jeunes à s’insérer dans la vie professionnelle. Il a rassuré de la transparence qui a prévalu tout au long du processus. Aucun favoritisme, aucune tricherie et aucune manœuvre tendant à sélectionner des personnes inappropriées n’ont émaillé les différentes sélections. Par ailleurs, il a rassuré les chefs d’entreprises que toutes les dispositions ont été prises pour assurer un bon séjour des candidats en entreprise. La porte n’est pas fermée poursuit-il. Il y a aura d’autres cohortes puisqu’à terme, le Psie va prendre en compte 2000 jeunes pour la première année.

Signalons que l’acte 2 de la cérémonie a été consacré à la présentation du contrat, la remise des lettres de mise à disposition des candidats aux entreprises et l’engagement de ces derniers qui s’apprêtent à démarrer une expérience professionnelle qui s’annonce passionnante.

 

La rédaction


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page