Flash Infos:

OMC / L’impact de la COVID-19 sur l’Aide pour le commerce des pays en développement : « Permettre un commerce connecté et durable »


106 Vues

 

Ph: DR : L »Aide pour le commerce » aident les pays à relever les défis supplémentaires auxquels ils sont confrontés en raison de la pandémie.

Une réunion informelle du Comité du commerce et du développement consacrée à l’initiative de l’Aide pour le commerce se tiendra le 14 septembre prochain à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) pour discuter de la manière de prendre en compte les défis en matière de commerce et de développement découlant de la pandémie COVID-19. Les membres de l’OMC discuteront également de la manière dont cette initiative peut aider les économies en développement à se remettre de la crise COVID-19.  

Lors d’une réunion du Comité du commerce et du développement le 7 juillet 2020, consacrée à l’aide pour le commerce, les membres de l’OMC ont souligné l’impact négatif de la pandémie COVID-19 sur la participation des pays en développement au commerce mondial. Ils ont également noté que les exportations de biens et de services des pays en développement ont été gravement affectées par une baisse de la demande mondiale et des perturbations dans les chaînes de production.

A cet effet, ils ont convenu de prolonger la période de mise en œuvre de l’actuel programme de travail de l’Aide pour le commerce, « Permettre un commerce connecté et durable », et de programmer le prochain Examen global pour 2022. Aussi, s’entendent-ils de s’efforcer pour refléter l’impact de la pandémie COVID-19 dans le programme de travail, éventuellement par le biais d’un addendum, c’est-à-dire un….

Le communiqué de presse de l’OMC souligne que le Directeur général adjoint de l’OMC, Yonov Frederick Agah, qui supervise les questions de développement au sein du Secrétariat de l’OMC, estime que « L’initiative de l’Aide pour le commerce » menée par l’institution joue un rôle clé dans la mobilisation des actions visant à répondre aux besoins commerciaux des pays en développement, et en particulier des pays les moins avancés (PMA). Selon lui, «Les retombées économiques de la pandémie COVID-19 risquent d’annihiler les progrès réalisés dans leur intégration commerciale et leur développement économique. Nous suivons de très près l’impact de la pandémie et les mesures que les membres prennent pour y faire face ».

L’Aide pour le commerce est une initiative multipartite qui cherche à mobiliser des ressources pour répondre aux besoins liés au commerce et aux contraintes liées à l’offre identifiés par les pays en développement et les PMA. Il est donc essentiel que les activités mondiales de l’initiative « Aide pour le commerce » aident les pays à relever les défis supplémentaires auxquels ils sont confrontés en raison de la pandémie.

La réunion informelle de l’Aide pour le commerce du 14 septembre 2020 sera présidée par l’Ambassadeur Mohammad Qurban Haqjo d’Afghanistan.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page