Flash Infos:

Renforcement de l’effectif des Forces de défense et de Sécurité béninoises: 1.100 Agents seront recrutés


20 735 Vues

Ph: DR-: 1.100 recrues pour combler le déficit en ressources humaines des Forces de défense et de sécurité.

Renforcer les capacités opérationnelles des Forces de défense et de Sécurité à travers leurs effectifs respectifs, au fin de garantir davantage la sécurité intérieure, c’est le but visé par le Gouvernement en autorisant au conseil des ministres du mercredi 15 juillet 2020, le recrutement de 1.100 agents. Ce recrutement sera au profit des Forces armées béninoises, de la Police républicaine et des Eaux, Forêts et Chasse au titre de l’année 2020 et comblera le déficit en ressources humaines afin de répondre aux standards requis.

A l’issue du Conseil des ministres, il a été décidé le recrutement de 1100 agents au profit des Forces Armées béninoises, de la Police républicaine ainsi que des Eaux, Forêts et Chasse au titre de l’année 2020. Ainsi, Cinq cents (500) soldats seront au profit des Forces armées béninoises ; Cinq cents (500) agents au profit de la Police républicaine et Cent (100) gardes forestiers pour le compte de la Direction des Eaux, Forêts et Chasse.

Ce recrutement vient compléter ainsi ceux décidés en 2019 et dont les lauréats sont déjà mis en formation. L’objectif à terme étant de renforcer les capacités opérationnelles de ces corps à travers leurs effectifs respectifs, au fin de garantir davantage la sécurité intérieure selon les explications du Conseil. Une ambition qui relève de l’engagement du Chef du Gouvernement, le président Patrice Talon.

Le conseil a, de ce fait, marqué son accord pour la formation professionnelle dédiée à chaque corps et de l’acquisition de paquetage au profit des nouvelles recrues. Par ailleurs, les  ministres de tutelle veilleront au bon déroulement des recrutements.

Quant au Ministre de la Justice, il prendra les dispositions pour faire délivrer diligemment aux demandeurs, par les juridictions compétentes, les pièces administratives nécessaires à la composition des dossiers de candidatures. Il s’agit du casier judiciaire et du certificat de nationalité.

A travers ce recrutement massif,  1100 jeunes Béninois vont bientôt quitter le sous-emploi et la précarité. C’est également, un coup de pouce qui vient d’être donné à la Direction générale des Eaux, Forêts et Chasse à laquelle 100 gardes forestiers renforceront l’effectif de ce corps qui pendant longtemps est demeuré le parent pauvre des forces paramilitaires.  Preuve que le Gouvernement tient à la préservation des richesses de la faune et de la flore béninoise.

Lentement mais sûrement, le Gouvernement s’emploie donc à combler le déficit en ressources humaines des Forces de défense et de sécurité afin de les rapprocher des standards requis. Ce faisant, la libre circulation des personnes et des biens sont renforcées de même, la sérénité pour le développement des initiatives économiques.

Rappelons par ailleurs, que ces nouveaux recrutements interviennent à la suite de réformes majeures et inédites dans le secteur : ils renforceront à coup sûr, ces réformes courageuses, d’unification des Forces de défense et de sécurité béninoises qui travaillent désormais, de manière synchronisée.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page