Flash Infos:

Services d’Adduction d’eau en milieu rural : Talon pour une meilleure responsabilisation des communes


18 802 Vues

Ph: DR: De l’eau potable pour la population en zone rurale

Dans le cadre de l’approvisionnement en eau potable en milieu rural, une convention avait été signée entre l’Agence nationale d’Approvisionnement en Eau potable en Milieu rural (ANAEPMR) et les communes du Bénin. Pour la mise en œuvre des infrastructures, le Conseil des ministres de ce mercredi 20 mai 2020 vient d’autoriser la signature des accords spécifiques en vue de responsabiliser les communes sur la gestion et la pérennisation des services d’adduction d’eau potable mis à leur disposition pour répondre aux besoins de la population rurale.

Conformément au PAG, le chef de l’Etat, Patrice Talon a fait le choix judicieux de fournir l’eau potable à tous les Béninois où qu’ils se trouvent sur le territoire national d’ici fin 2021. Dans le cadre de la réalisation de ce projet d’envergure nationale, une convention avait été signée entre l’Agence nationale d’Approvisionnement en Eau potable en Milieu rural (ANAEPMR) et les communes du Bénin.

Les accords spécifiques autorisés par le Conseil des ministres font donc suite à cette convention et permettront de poursuivre l’extension rapide de l’accès à l’eau potable au profit des populations des zones rurales et de professionnaliser l’exploitation, l’entretien et la maintenance des systèmes mis en place aux fins d’assurer la pérennisation des services d’adduction d’eau potable en milieu rural.

Rappelons que le gouvernement s’est employé à mobiliser d’énormes ressources et à lancer de nombreux chantiers d’adduction d’eau dans tout le Bénin. Mais il convient quand-même de mettre en place des structures compétentes pour pérenniser ces acquis. Pour ce faire, le Gouvernement, à travers des accords spécifiques, mettra en place un mécanisme approprié pour l’entretien et la gestion des infrastructures mais aussi pour assurer leur développement.

Ce faisant, l’ANAEPMR est la structure indiquée à apporter son assistance aux Communes sans pour autant les dessaisir de leurs compétences dans le domaine du service public d’adduction d’eau potable en milieu rural.

Ces accords visent  donc à consolider les acquis du projet d’accès universel à l’eau potable. En effet, cette démarche du Gouvernement démontre bien son respect des textes sur la décentralisation et son sens de responsabilité à travers ce mécanisme de gestion pour un meilleur transfert de ce volet du PAG.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page