Flash Infos:

Valorisation des ressources minières au Bénin : Le Gouvernement met en place un comité de pilotage du projet


15 226 Vues

Ph: DR-: Le Gouvernement béninois entend valoriser les ressources minières que regorge le pays

Valoriser et exploiter les ressources minières que regorge le Bénin, c’est la décision du conseil des ministres tenu ce mercredi 8 avril 2020 par visioconférence. A cet effet, par mesure normative, le conseil a mis en place un Comité de pilotage du projet d’implantation d’unités de production de pierres ornementales et de carreaux de céramique au Bénin. Des décrets portant nomination d’un administrateur et des commissaires aux comptes du Fonds national de la Microfinance sont également pris pour la création et l’opérationnalisation d’une société en charge de la gestion des unités de production.

Le Bénin regorge d’un potentiel de ressources minières inexploitées jusque-là. Il s’agit d’importants gisements de pierres, telles que le granite, le marbre, le quartzite et autres ; de même que de grandes réserves d’argile céramique inexploités, le tout réparti dans plusieurs département du pays. Alors que le besoin d’exploitation et de consommation existe bel et bien sur le marché national et international. Les valoriser, les exploiter et les mettre à la disposition des consommateurs, c’est l’objectif poursuivi par le Gouvernement du président Patrice Talon.

« Ces divers matériaux représentent des atouts indéniables sur les plans de la durabilité et de l’esthétique des ouvrages et peuvent donc être très utiles pour le secteur du bâtiment et des travaux publics, s’ils sont transformés en pierres ornementales ou en carreaux de céramique » note le Conseil.

Au regard des besoins en matériaux de construction générés par les grands travaux d’infrastructures initié par le Gouvernement, des études des modalités d’exploitation de ce potentiel minier existant sont lancées. Il ressort alors que les premières explorations effectuées ont confirmé l’intérêt d’organiser la mise en œuvre d’une politique de valorisation de ces ressources minières.

Le Gouvernement a donc marqué son accord pour le projet d’implantation d’unités de production de pierres ornementales et de  carreaux céramiques dans notre pays. Selon le compte rendu du Conseil, ledit projet consistera notamment en la mise en place : d’infrastructures d’extraction du granite et du marbre situés sur les sites de Fita, de Mbétécoucou, d’Igangan, de Ouogui, et d’Idadjo, d’une unité de transformation du granite en pierre ornementales et d’une unité d’extraction des gisements de Kaolin de Kétou et d’Adakplamè ainsi que des gisements de Zogbodomey, en vue de la fabrication des carreaux. La production qui découlera de cette première phase du projet sera destinée à la satisfaction des besoins nationaux et l’excédent sera exporté.

Des raisons judicieuses qui renforcent la décision du Conseil à mettre en place un Comité de pilotage qui veillera notamment à : préparer une feuille de route pour la conduite du projet et veiller à sa mise en œuvre ; préparer et superviser les études techniques et de faisabilité y relatives ; coordonner les activités à mener avec les différentes parties prenantes  et préparer la création et l’opérationnalisation de la société en charge de la gestion des unités de production. « Les responsables concernées par le dossier sont instruits de travailler à son aboutissement dans des délais convenables » souligne le conseil.

Par ailleurs, le Conseil a adopté, les décrets portant nomination d’un administrateur et des commissaires aux comptes du Fonds national de la Microfinance pour l’opérationnalisation dudit projet.

 

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page