Flash Infos:

Coton biologique : Le Burkina Faso inaugure la première usine d’égrenage d’Afrique de l’Ouest


174 Vues

Ph: DR-:Le Burkina Faso inaugure la première usine d’égrenage de coton biologique d’Afrique de l’Ouest

Le Burkina Faso a démarré la semaine dernière, sa première usine d’égrenage de coton biologique à Koudougou en marge du Salon international du coton et du textile (Sicot), rapporte Commodafrica.

Baptisée « Société d’égrenage du coton biologique (Secobio) », cette unité est également la première installation du genre dans la sous-région. Elle a nécessité un investissement de 3,8 milliards de FCFA et dispose d’une capacité de traitement de 17 500 tonnes de coton par an.

La Secobio est détenue à hauteur de 51 % par l’Union nationale des sociétés coopératives des producteurs de coton (UNPCB) et à 49 % par la Société burkinabè des fibres textiles (Sofitex).

« La mise en place de cette unité conjointe entre l’UNPCB et la Sofitex vise à donner un coup de fouet à la sous-filière coton biologique qui bat un peu de l’aile. C’est aussi un signal fort envoyé aux partenaires présents sur ce marché de niche du coton biologique de manière à ce qu’ils comprennent que dorénavant l’UNPCB peut assurer sans difficulté les échéances au titre des contrats qu’elle signe pour la commercialisation de la fibre », a confié à Commodafrica, Wilfried Yaméogo, directeur général de la Sofitex.

Plus globalement, la nouvelle usine devrait participer à la stratégie du pays visant à booster la transformation de son coton. Les autorités prévoient le démarrage des travaux de construction de l’unité de transformation du turc Ayka textile en 2020. Cette usine d’un coût total de 220 milliards FCFA devrait transformer 20 000 tonnes de fibre par an. (Agence Ecofin)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page