Flash Infos:

Nouveau siège du RIFONGA Bénin à Akpakpa : Un symbole fort pour le leadership féminin


2 040 Vues

Ph: DR-: Le nouveau siège du RIFONGA Bénin : Une belle bâtisse flambant neuve.

Une nouvelle bâtisse flambant neuve, c’est le nouveau siège du RIFONGA-Bénin inauguré et visité jeudi 12 décembre 2019 à Akpakpa PK10, sis Villa CEN-SAD, rue de la Pharmacie. D’un coût total de 99.563.524 Fcfa dont 25.000.000 Fcfa de la Coopération Suisse, ce joyau va offrir de meilleures conditions de travail aux usagers. Témoins de l’événement : Des partenaires techniques et financiers, Représentant du Gouvernement et d’Organisation de la Société civile et d’Ongs.

Après de longues années de travail, d’engagement, de sacrifice, de détermination et de préparation, le RIFONGA-Bénin dispose désormais d’un nouveau siège construit sur fonds propres et sur l’appui financier des partenaires et donateurs physiques.

ph: DR-: Présidium à la cérémonie d’ouverture

D’un coût total de 99.563.524 Fcfa dont 25.000.000 Fcfa de la Coopération Suisse répartis comme suit : 12.221.500 Fcfa pour les travaux de finition et 12.778.500 Fcfa pour l’équipement et le mobilier pour la réalisation du Rez-de-chaussée entièrement aménagé, équipé.

 «Chers membres du RIFONGA Bénin, nous pouvons-nous féliciter pour l’engagement et l’intérêt que nous avons porté à cet ambitieux projet qui ne s’est réalisé sans difficultés de mobilisation de ressources financières. A présent, RIFONGA Bénin dispose d’un siège aux fins d’offrir de meilleures conditions de travail aux membres, à son personnel et aux usagers et d’alléger les charges de location. Je vous assure qu’un bon usage en sera fait » a déclaré Mme Léontine Konou Idohou, la présidente du RIFONGA Bénin.

Faisant le point financier des travaux de construction, la Trésorière générale du RIFONGA Bénin rappellera que le joyau est réalisé sur un terrain d’une superficie de 500m2, acquis à 20.000.000 Fcfa en 2013 avec Titre foncier.  «Timidement démarré en 2017, les travaux de construction était prévus pour être achevé au 31 décembre 2018.  Le plan architectural ayant prévu un bâtiment R+3 et le devis pour le rez-de-chaussée et les 2 niveaux est estimé à 168.535.048 Fcfa. Cependant, seul le rez-de-chaussée estimé à 65.229.033 Fcfa  a pu être réalisé et réceptionné ».

Ph: DR-: La coupure du ruban suivie d’une visite des locaux

« Donner une maison au dynamisme qui caractérise le RIFONGA-Bénin pour la cause des femmes, pour le leadership féminin c’est un symbole très fort » a remarqué la Représentante résidente de la Coopération Suisse  très émotive.

Au nom de la directrice du Cabinet du Ministre de la Justice empêchée et de Mme la ministre des Affaires sociales et de la Micro-finance en mission, sa directrice du cabinet, adresse de vives félicitations au RIFONGA-Bénin en lui témoignant son admiration. «Depuis plusieurs années, le ministère des Affaires sociales et le RIFONGA-Bénin poursuivent le même objectif : celui de la promotion des femmes. L’inauguration de ce joyau vient à point nommé en ce sens qu’il offre non seulement des meilleures conditions de travail mais surtout permet de réduire les charges du RIFONGA-Bénin. J’exhorte donc les membres du RIFONGA Bénin à une utilisation responsable de ce joyau pour des résultats plus grand ».

Photo de famille

Souhaitant la poursuite des travaux de construction pour les autres niveaux du siège, Mme Idohou  dira toute sa gratitude à tous les donateurs ; notamment, la Coopération Suisse, l’USAID, et les personnes  physiques qui ont apporté leur contribution à la réalisation de cette belle bâtisse.

Du leadership féminin aux témoignages éloquents

L’occasion était propice pour  certains membres fondateurs, collaborateurs et sympathisants d’apporter des témoignages édifiants sur la naissance du RIFONGA Bénin et ses dirigeantes qui se sont succédées à la tête du réseau ; en particulier l’actuelle présidente, Mme Léontine Konou Idohou,  qui depuis 16 ans, œuvre inlassablement pour  le leadership féminin béninois.

RIFONGA-Bénin en question ?

Le Réseau pour l’Intégration des Femmes des Organisations non Gouvernementales Africaines (RIFONGA- Afrique) est une Ong apolitique à but non lucratif et non partisan qui travaille cependant sur le terrain politique en ce qui concerne la représentativité des femmes dans les instances de décision et pour l’amélioration des conditions des femmes en Afrique de l’Ouest et au Bénin. Ayant son siège à Accra (Ghana), depuis sa création en juillet 1996 à

Ph: DR-: Mme Léontine Konou Idohou, la présidente du RIFONGA Bénin

Porto-Novo au Bénin, RIFONGA Afrique, a pour objectif, la prise en compte de la dimension Femme pour le développement effectif des pays en développement et l’instauration d’une plateforme d’échanges constructifs avec les autres femmes de la sous-région.

La cellule nationale du RIFONGA Bénin a vu le jour en 1997 grâce au soutien financier de la Konrad Adenauer Stiftung (KAS) et Mme Ayaba Claire Houngan Ayémonna (Ancienne ministre des Affaires sociales et de la promotion des femmes, Magistrat à la retraite) en était la première présidente (1997-1999) ; Mme Afiavi Pascaline Anani Ahuilihoua (Administrateur-journaliste en milieu rural), 2ème présidente (1999-2003) et Mme Léontine Konou Idohou, (Docteur en pharmacie) et 3ème présidente du RIFONGA Bénin. (A.A)

Des qualités unanimement reconnues  pour son don de soi, sa combativité et sa détermination. Pour certains, cette inauguration est un symbole de réussite pour les Osc du Bénin ;  pour d’autres, avec ce bâtiment, les femmes de la Société civile ont marché sur les hommes et elles ne vont pas les laisser se relever de sitôt ; pour d’autres encore, Mme Idohou est un Monument de la junte féminine car elle vient de le démontrer par ce bel exemple ; plus encore, c’est un rêve d’esprit qui marque la grandeur des femmes béninoise de la Société civile au Bénin.

« Ce succès témoigne le degré de management de la présidente et surtout son sens de responsabilité, de sacrifice et de brave femme. Ça ne s’est pas décrété, c’est un cheminement, une décision, une volonté, un engagement qui s’est concrétisé aujourd’hui par ce joyau ».

Selon la première présidente du RIFONGA Bénin, Mme Claire Houngan Ayémonna, la  ministre des Affaires sociales et de la Micro-finance  (en mission) et le Directeur de la Maison de la Société civile doivent œuvrer pour faciliter la décoration  nationale de Mme Léontine Konou Idohou, pour  la promotion de la femme et de la nation béninoise.

Aline ASSANKPON

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page