Flash Infos:

5ème Edition de la Revue annuelle des Réformes politiques, projets et programmes communautaires de l’UEMOA au Bénin : Des progrès significatifs en termes de consolidation et de modernisation acquis pour le Bénin


166 Vues

Ph: DR-: A l’ouverture des travaux, M. Boureima ABDALLAH, président de la Commission de l’UEMOA et M. Gaston DOSSOUHOUI, ministre de l’Agriculture, d’Elevage et de la Pêche représentant le ministre des Finances béninois.

Une délégation de la Commission de l’UEMOA conduite par son président, Abdallah Boureima et une équipe d’experts béninois composés des ministres et cadres techniques, sous la direction du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui, se sont penchés ce mardi 9 décembre 2019 sur Revue annuelle des Réformes politiques, programmes et projets communautaires de l’UEMOA au Bénin. A cette 5ème édition, il ressort que des progrès significatifs ont été acquis en termes de consolidation  et de modernisation de l’exercice d’évaluation de réformes politiques, programmes et projets communautaires avec un taux de mise en œuvre des réformes de 77,28 %.

De façon spécifique, à chaque édition, la Commission de l’Uemoa, se penche sur la mise en œuvre effective des réformes politiques, projets et programmes communautaires à travers un processus participatif, impliquant l’ensemble des acteurs dans un  Etat membre.

La présente revue, la cinquième du genre, fait suite en effet, à la réunion technique qui regroupé du 27 au 29 novembre 2019, les différentes structures nationales et la délégation de cadres techniques de la commission à Cotonou.

Selon le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui, représentant le ministre en charge des Finances empêché,  la réunion  précédente a servi de cadre d’une part à de fructueux échanges sur la transposition  des textes communautaires  au Bénin et l’état d’avancement physique et financier des projets l’Uemoa ; puis d’autre part, à la formulation de plusieurs recommandations en vue de lever les goulots d’étranglement  qui entravent la mise en œuvre efficace des réformes politiques, projets, programmes  communautaires au plan national.

 « En dépit de la bonne volonté observée au niveau des Etats dans la perspective d’une transposition effective des textes communautaires, des efforts restent à fournir afin de parvenir à une communauté véritablement unie » a indiqué le ministre béninois.

Malgré cette remarque, le président de la Commission de l’Uemoa Abdallah Boureima estime pour sa part que des progrès significatifs ont été acquis en termes de consolidation  et de modernisation de l’exercice d’évaluation de réformes politiques, programmes et projets communautaires. « La revue 2018 a été sanctionnée par un projet de mémorandum adopté par consensus. A l’issue de son évaluation, il ressort qu’en 2019, le Bénin a maintenu ses acquis dans plusieurs domaines avec un taux de mise en œuvre des réformes de 77,28 % » a-t-il déclaré.

PH: DR-: Quelques participants dont à l’extrême gauche, M. Komlan Agbo, Représentant résident de l’Uemoa au Bénin.

En effet, conformément aux dispositions pertinences de la décision du Conseil des ministres du 19 décembre 2013, la revue  annuelle est précédée d’une revue technique sanctionnée  par un mémorandum. Elaboré sur la base d’une grille d’évaluation, le mémorandum   porte sur trois domaines spécifiques : Gouvernance économique et Convergence ; marché commun et réforme sectorielles.  Adopté par consensus et  passé en revue, un compte rendu  du mémorandum  est fait au président de la République, son Excellence, Patrice Talon.

A cette 5ème édition, la revue au Bénin  a connu une bonne implication de tous les acteurs grâce à leurs engagements a noté le président de la Commission.  Selon lui, les rencontres préparatoires entre experts sectoriels des différents ministères  avec ceux du ministère en charge des Finances, en présence bien sûr du Représentant résident de l’institution au Bénin, M. Komlan Agbo se sont bien déroulées pour faire le point des recommandations.

Aline ASSANKPON


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page