Flash Infos:

Économie / La Chambre africaine de l’énergie publie la liste du Top 25 des acteurs du changement dans le secteur des hydrocarbures


58 Vues

Ph: DR-: La liste des 25 plus grands acteurs du changement figure dans le rapport intitulé African Energy Outlook 2020, de la Chambre africaine de l’énergie

La stratégie « America First » du président des Etats-Unis va façonner le secteur de l’énergie en Afrique ; L’Opep de Barkindos apporte de la stabilité ; Les entrepreneurs nigérians dominent le paysage énergétique africain ; Angola sur la remonte ; Le Sénégal devient champion du gaz. Mercredi 27 novembre,  la Chambre africaine de l’énergie  a lancé sa liste inaugurale Top 25 : Les acteurs du changement. Fournissant une fenêtre sur les principaux développements et avancées que le secteur énergétique africain peut envisager en 2020 et au-delà, la liste énumère les personnes clés qui contribueront de manière significative à façonner l’économie de l’énergie du continent.

La liste, qui ne se limite pas aux acteurs du continent, regroupe les principaux acteurs du marché régional et mondial, tels que Aliko Dangote, président du groupe Dangote, qui est en voie d’achever sa raffinerie de 650 000 b/j, basée à Lagos ; le président des États-Unis, Donald J. Trump, dont les politiques pétrolières et les campagnes électorales sont susceptibles d’affecter les prix mondiaux et l’appétit des majors américaines à investir à l’étranger ; le ghanéen Kevin Okyere, qui possède l’un des blocks les plus prometteurs du continent après la découverte du bloc 2 du West Cape Three Points de sa société Springfield, et bien d’autres.

« Avec cette liste, nous espérons pouvoir poser des questions à tous les acteurs clés, nous voulons les mettre au défi et leur demander : ‘Quelle est la prochaine étape ? Allez-vous tenir vos engagements et vos promesses ? Comment allez-vous contribuer au développement du secteur de l’énergie en Afrique ?’ », a déclaré NJ Ayuk, PDG du Centurion Law Group et président de la Chambre africaine de l’énergie. « Cette année seulement, le continent a vu une amélioration de la coopération et des investissements, des découvertes à grande échelle, des projets d’envergure mondiale mis en ligne et nous continuons à dire que l’Afrique est la frontière la plus prometteuse du monde pour le pétrole et le gaz. La prochaine étape consiste à déterminer comment nous pouvons maintenir cet élan et les personnes figurant sur cette liste peuvent certainement y apporter des réponses », a-t-il ajouté.

La liste des 25 plus grands acteurs du changement figure dans le rapport intitulé African Energy Outlook 2020, de la Chambre africaine de l’énergie, qui a pour objectif de fournir un aperçu complet des perspectives du secteur du pétrole et du gaz en Afrique subsaharienne.

« Nous surveillons de près l’évolution de l’industrie et parlons avec un large éventail de parties prenantes. Ce que nous avons constaté, c’est qu’une nouvelle génération de pétroliers africains joue un rôle de plus en plus important dans la mise en valeur des ressources du continent, y compris des ressources mobilisées sur le continent. C’est une tendance que nous applaudissons. Toutefois, la coopération avec des partenaires internationaux qui possèdent encore la technologie nécessaire pour mener à bien des projets est la bienvenue », a déclaré Mickael Vogel, directeur de la stratégie à la Chambre africaine de l’énergie.

A propos de la Chambre africaine de l’énergie : 
Déterminée à promouvoir la croissance du secteur énergétique africain, la Chambre africaine de l’énergie  encourage la collaboration entre les entreprises et les gouvernements et joue un rôle de premier plan dans la formulation des politiques, le partage des meilleures pratiques et l’utilisation des ressources naturelles africaines pour créer de la valeur. (APO Group)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page