Flash Infos:

Résultats de la Revue combinée à mi-parcours du DSP 201-2019 et RPPP 2019 : La BAD annonce un appui de 221 milliards de Fcfa au Bénin en 2020.


137 Vues

PH: DR-: Dr Andrianarisata John E.C. Responsable pays de la Bad au Bénin

Les conseils d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) ont approuvé la revue à mi-parcours du Document de Stratégie Pays (DSP) pour le Bénin pour la période 2017-2021 combinée avec la Revue de la Performance du portefeuille pays (RPPP) pour l’année 2019. Des perspectives favorables pour le Bénin incitent la Banque à annoncer que 221 milliards de Fcfa seront approuvés en 2020  pour financer huit (8) opérations dans les secteurs de l’agriculture, des transports, de l’énergie et de l’assainissement.

L’objectif principal de la Stratégie Pays consiste en effet à appuyer la mise en œuvre du Programme d’action du Gouvernement (PAG) en vue d’une transformation structurelle de l’économie béninoise pour une croissance inclusive génératrice d’emplois décents, tout en assurant la transition vers une économie verte selon le rapport de la Revue combinée à mi-parcours publié par la Représentation de la BAD au Bénin.

Revue à mi-parcours pour la période de 2017-2021

Le Document de Stratégie Pays (DSP) pour le Bénin (2017-2021) et la Revue de la Performance du Portefeuille Pays (RPPP) pour l’année 2019 dont les résultats enregistrés dans le cadre de la mise en œuvre à mi-parcours sont notables selon la Banque africaine de Développement (BAD).

Selon le rapport, le Bénin bénéficie beaucoup de l’appui de la Bad et cela s’est surtout accéléré sur la période 2017-2019 de la nouvelle stratégie. « Cet appui s’est quasiment multiplié par quatre soit, 3,5 % pour un total de 275 milliards de Fcfa approuvés » a souligné Dr Andrianarisata John E.C. Responsable pays de la Bad au Bénin.

En effet, sur six opérations programmés pour la période 2017-2019, neuf plutôt ont été approuvées et se détaillent comme suit : l’agriculture et l’agro-industrie (3 projets) ; transports (1) ; Energie (2) ; Assainissement (1) et Gouvernance (2). Le montant total de ressources mobilisées s’élève à 261 milliards de Fcfa sur une prévision de 162 milliards de Fcfa.

« Pour les activités hors prêt, la Bad a contribué pour la période de 2017-2019 au développement des connaissances avec la réalisation de trois études sur quatre prévues, à savoir : l’étude de préparation du projet d’appui au développement des filières lait et viande et à la promotion des entreprises d’élevage ; l’étude de préparation du projet d’appui à la transformation de l’agriculture basée sur le développement des chaînes de valeur et de l’entrepreneuriat agricoles des jeunes et l’étude sur l’environnement des affaires. Pour la quatrième étude, initialement prévue en 2019 sur les femmes dans l’agriculture, elle a été remplacée par une étude plus large sur le profil genre au en 2020 » a souligné le rapport.

« La revue a permis à chacun, que ça soit le Gouvernement, la BAD et les bénéficiaires de voir dans quel contexte les interventions de la Banque répondent aux besoins de la population. Des partenaires au développement sont également intervenus et le rapport présenté aux conseils d’administration de la Bad a été validé et approuvé en Septembre dernier. Et il a été convenu que la Banque continue ses interventions sur les deux piliers ; notamment le premier qui concerne le développement économique et social et le second qui apporte un appui à la compétitivité économique du Bénin » a indiqué le Représentant résident de la Bad.

La performance du portefeuille des projets au Bénin et les perspectives pour 2020.

En 2019, la Bad a approuvé des opérations d’un montant de 95,96 milliards de Fcfa en faveur du Bénin et pour les secteurs ci-après : l’agriculture, l’énergie, l’assainissement et la gouvernance en appui budgétaire.

Le portefeuille global de la Bad au Bénin à ce jour, compte dix-huit (18) projet actifs pour un montant total de 377,14 de Fcfa dont 15 projets publics nationaux (314,35 milliards de Fcfa), deux projets privés nationaux (190,63 millions Fcfa et trois projets publics régionaux (62,59 milliards Fcfa).

En termes de perspectives,  la banque compte approuver en 2020, huit (8) opérations pour un montant total de 221 milliards de Fcfa. Ce financement sera destiné pour les secteurs de l’agriculture, des transports, de l’énergie et de l’assainissement. « Les résultats déjà enregistrés seront davantage consolidées en 2020 ».

Conjointement avec le Gouvernement, le Bureau pays s’engage à faire un suivi régulier pour une meilleure exécution des projets en cours, pour l’amélioration des conditions de vie des populations béninoises. A cet, le Représentant du Bureau prévoit de faire des visites de terrain à partir du 25 novembre prochain pour voir l’évolution des différents projets financés par la banque.

Les interventions de la Bad au Bénin sont parfaitement alignées avec la stratégie décennale 2013-2022 en lien avec les cinq grandes priorités de l’institution financière qui sont : Eclairer et électrifier l’Afrique ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines.

Présente au Bénin depuis 1972, la BAD intervient dans plusieurs domaines de développement. Le volume de ses investissements est d’environ 914 milliards de Fcfa.

Par ailleurs, le Représentant résident de la Bad informe les medias et les Osc sur l’augmentation du capital de la BAD intervenue le 31 octobre 2019. Avec l’approbation de cette augmentation par les pays membres, le capital de la Banque va plus que doubler, passant de 93 milliards d’USD à 208 milliards d’USD ; ce qui renforce le leadership de la Banque en matière de financement du développement sur le continent.  « Cette augmentation du capital permettra au Bénin de bénéficier de ressources supplémentaires sur la période restante ainsi que le financement d’autres projets d’appui au Gouvernement basés sur le PAG » indique Dr Andrianarisata.

Aline ASSANKPON

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page