Flash Infos:

Le NEPAD devient officiellement l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD)


54 Vues

 

Ph: DR- Dr Ibrahim Mayaki, Directeur exécutif  de l'Agence de développement de l'Union africaine - NEPAD (AUDA-NEPAD)

Ph: DR- Dr Ibrahim Mayaki, Directeur exécutif de l’Agence de développement de l’Union africaine – NEPAD (AUDA-NEPAD)

Le Conseil exécutif de l’Union africaine a adopté les statuts, le règlement intérieur et la structure de l’Agence de Développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD), qui succède officiellement à l’Agence du NEPAD. Ces décisions ont été entérinées à l’occasion de la 35ème session ordinaire du Conseil exécutif, à Niamey, les 4 et 5 juillet 2019. L’AUDA-NEPAD, qui dispose maintenant d’un mandat et d’une identité juridique clairement définis, devient ainsi la première agence de développement de l’Union africaine.

La transformation du NEPAD en Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD) figurait parmi les principales propositions soumises en 2018 à la conférence des chefs d’État et de Gouvernement de l’Union africaine par le président rwandais Paul Kagamé, dans le cadre de sa réforme globale visant à améliorer l’impact et l’efficacité opérationnelle de l’Union.

 

Au centre des efforts de transformation du continent depuis son établissement, au début des années 2000, le NEPAD (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique) est né d’une vision portée par ses pères fondateurs, celui d’une Afrique prospère, interconnectée, riche de chacun de ses pays et de leurs habitants. La naissance du NEPAD a été la première manifestation concrète de la volonté des États Africains de reprendre le leadership sur la thématique du développement du continent. Le NEPAD a été la première institution internationale à porter un regard authentiquement africain sur cette question si cruciale. Cette revitalisation du credo panafricain s’est doublée d’une approche pragmatique de l’intégration régionale mettant l’accent sur les communautés économiques régionales, et faisant de celles-ci les centres de définition et de coordination des politiques.

 

Le rôle de l’Agence du NEPAD a été réaffirmé dans l’Agenda 2063 énoncé par l’Union Africaine en 2013. Il lui incombe notamment la responsabilité de mettre en œuvre les grands chantiers de l’Afrique du futur, en y associant étroitement le secteur privé.

 

L’Assemblée de l’Union africaine réunie en juillet 2018 à Nouakchott avait approuvé la création de l’AUDA-NEPAD en tant qu’agence d’exécution technique et point d’ancrage du développement du continent avec une identité distincte définie par ses propres statuts, afin de répondre aux priorités de l’Agenda 2063.

 

Le nouveau mandat de l’AUDA-NEPAD donne à l’organisation un rôle plus large en termes d’appui consultatif aux États membres de l’UA en ce qui concerne les stratégies de développement et le renforcement de leurs capacités, pour les aider à conduire leurs stratégies de développement. L’AUDA-NEPAD va jouer un rôle crucial dans la diffusion des meilleures pratiques, et soutiendra les efforts des pays pour développer leurs capacités et tirer parti des partenariats régionaux et mondiaux.

 

Ibrahim Assane Mayaki, CEO de l’AUDA-NEPAD, a déclaré : « Cette transformation consacre le rôle de l’AUDA-NEPAD au cœur des stratégies de développement panafricain de l’Union africaine. L’Agence jouera un rôle important dans la promotion de la coordination au cœur des instances de l’UA en fournissant des services consultatifs et une assistance technique aux États membres de l’Union africaine ainsi qu’aux Communautés économiques régionales. L’AUDA-NEPAD entend jouer un rôle de catalyseur pour l’intégration de l’Afrique, notamment à travers l’opérationnalisation de la zone continentale de libre-échange de l’UA.»

À propos de l’Agence de développement de l’Union africaine – NEPAD (AUDA-NEPAD)

L’AUDA-NEPAD est l’agence de développement de l’Union africaine qui coordonne et exécute les projets prioritaires de développement à l’échelle régionale et continentale afin de promouvoir l’intégration régionale en vue de la réalisation accélérée de l’Agenda 2063 – Vision et plan d’action pour l’Afrique. Il a pour objectif de renforcer les capacités des États membres et des organismes régionaux. En savoir plus sur www.nepad.org (NEPAD ) –

 

 

CEDEAO : les Chefs d’Etats demandent l’accélération de l’opérationnalisation du visa régional, ECOVISA

C’est l’une des recommandations contenues dans le communiqué final de la 55ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements des pays membres de la CEDEAO, tenue le samedi 29 juin dernier à Abuja, au Nigéria. La mise en œuvre rapide de l’ECOVISA permettra de stimuler le tourisme dans la région.

La conférence des Chefs d’Etats appelle par ailleurs « les Etats membres à prendre des mesures en vue d’accélérer la mise en usage de la carte nationale d’identité biométrique de la CEDEAO, dans le but de faciliter la mobilité et de renforcer l’architecture de la sécurité de la région ».

Reconnaissant des difficultés persistantes dans la mise en œuvre du Protocole relatif à la libre circulation des biens, elle réaffirme la nécessité pour « tous les États membres de veiller à la mise en œuvre du Protocole sur la libre circulation, relatif au droit d’entrée, de résidence et d’établissement.»

La conférence salue au passage les efforts de la Task Force présidentielle sur le Schéma de libéralisation des Echanges (SLE) en faveur de la levée des barrières à la libre circulation des personnes et des biens, appelant en même temps les Etats membres « à mettre en application l’Acte additionnel révisé, relatif aux Règles d’origine communautaire, pour la suppression tant des barrières tarifaires que non-tarifaires.» (Agence Ecofin) –


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page