Flash Infos:

3ème Edition du Concours RFI sur les Innovations numériques en Afrique : Serge Auguste Zaongo du Burkina Faso sacré Meilleur Prix RFI 2018 à Cotonou


33 Vues
Ph:! DR: Serge Auguste Zaongo du Burkina Faso

Ph:! DR: Serge Auguste Zaongo du Burkina Faso

Après Dakar et Abidjan, Cotonou abrite la 3ème édition du Concours RFI sur les innovations numériques en Afrique. « Le Développement durable », c’est le thème sur lequel les 300 candidats africains à ce prix ont concouru. Au terme de ce challenge, ils sont trois finalistes. A Cotonou, Serge Auguste Zaongo du Burkina est sacré Meilleur Prix RFI  Challenge App Afrique -2018 avec une enveloppe de 15.000 Euros pour son projet Saagga.  Les deuxième et troisième prix sont respectivement revenus aux finalistes Eric Thiam du  Cameroun pour son projet Agropat et à Joseph Olivier Bilé de la Côte-d’Ivoire pour son projet Flyer-Agri. C’était ce mardi 13 Novembre 2018 à l’Institut Français de Cotonou.

(Aline ASSANKPON)

Cette année, le Prix « RFI Challenge App Afrique » a pour vocation de favoriser l’intégration des nouvelles technologies dans le domaine du développement durable. Les trois finalistes ont travaillé sur des Innovations numériques ayant un lien étroit avec le développement de l’agriculture. Il s’agit notamment de : la gestion de l’hydraulique dans les champs ;  la gestion de l’approvisionnement en eau pour irriguer les plantations et de la surveillance des exploitations agricoles à partir des drones. Plus de 300 candidatures sont enregistrées pour cette édition provenant de jeunes de la tranche d’âge de 25 à 30 ans. Au total, de la première à la troisième édition, 1500 projets sont déjà reçus.

Ph: DR: Sur le podium, Claire Edon, Anne-Cécile Bras du RFI, les trois finalistes et les membres du panel.

Ph: DR: Sur le podium, Claire Edon, Anne-Cécile Bras du RFI, les trois finalistes et les membres du panel.

Pour le lauréat 2018, le dispositif Saaga (qui en langue locale au Burkina, veut dire la pluie) sera multiplié et installé dans les treize (13) régions du Burkina Faso pour aider les paysans à accroître leur productivité. C’est en effet, un système d’arrosage automatique goutte à goutte autonome a expliqué Serge Auguste Zaonogo, premier prix Challenge App Afrique –RFI 2018.

« Le principe de Saaga est de prendre le niveau d’humidité au niveau du terreau et apporter la quantité d’eau nécessaire. Le Burkina fait 516.000 hectares en termes de production de la désertification chaque année. Pourtant, c’est 80 % de la population qui est active dans l’agriculture ; c’est un véritable potentiel. Parvenir à concevoir un dispositif qui permet d’accroitre la productivité des cultures et même des cultures hors-sol. Ce qui permettra d’atteindre l’autosuffisance alimentaire ».

Ph: DR: Les trois finalistes (de gauche à droite), Joseph Olivier Bilé de la Côte-d’Ivoire, Eric Thiam du Cameroun et Serge Auguste Zaonogo du Burkina, lauréat du Prix Challenge App Afrique  RFI- 2018

Ph: DR: Les trois finalistes (de gauche à droite), Joseph Olivier Bilé de la Côte-d’Ivoire, Eric Thiam du Cameroun et Serge Auguste Zaonogo du Burkina, lauréat du Prix Challenge App Afrique RFI- 2018

Le second finaliste, Eric Gyslain Tiam du Cameroun, avec son projet « Agropad » qui consiste à irriguer les plantations avec un dispositif automate qui fonctionne de façon autonome et qui remplace l’homme dans une exploitation agricole. « A partir d’un portable muni d’un réseau GSM, on peut désormais irriguer rationnellement les ressources en eaux dans les plantations.  J’ai eu cette idée, parce que, étant fils d’un agriculteur, on était confronté aux difficultés d’irrigation dans nos plantations, matin et soir. Et je me demande ce que je pouvais apporter pour soulager les agriculteurs ? Et c’est ainsi qu’après mes études en Corée du Sud, je suis rentré et j’ai développé l’Agropat ».

 

Joseph Olivier Biley de la Côte-d’Ivoire, avec son « We fly-Agri », il s’agit d’un drone qui s’occupe de la surveillance des plantations et qui permet aux propriétaires d’avoir une vision claire sur leurs plantations même à des milliers de km.

Lancé en 2016 le RFI Challenge App Afrique est un concours, associé chaque année à une émission de RFI et remis dans un pays d’Afrique francophone, visant à développer l’Internet citoyen en encourageant des projets aux services de l’intérêt général. Consacrées à la santé et à l’éducation des filles, les deux premières éditions ont récompensé à Dakar en 2016 Cheick Oumar Bagayoko (Mali), un jeune docteur et informaticien malien pour son application de télé-expertise médicale « Bogou » et à Abidjan en 2017 Raissa Banhoro (Côte d’Ivoire), pour son application d’alphabétisation fonctionnelle « Lucie ».

 « Dans le domaine du numérique, il y a énormément de jeunes, des incubateurs de très bon niveau, qui n’ont besoin que d’un appui financier. Le prix RFI – Challenge App Afrique, de 15.000 Euros est un accompagnement pour aider ces jeunes à développer et à multiplier ses innovations à travers leurs pays. Ces finalistes seront suivis dans la mise en œuvre de leurs projets respectifs » a confié la responsable des programmes sur RFI, Claire Edon.

Anne-Cécile Bras, à travers son émission, « C’est pas du vent  » sur la Radio RFI déclare : « En fait, le candidat du Burkina Faso avec son innovation Saaga qui veut dire pluie, a été le cœur de la cible du prix sur la technologie axée sur le développement durable. C’est une innovation qui pouvait se développer rapidement à travers le pays et avec les 15.000 euros, c’est ce qui va se passer. Le lauréat va implanter son innovation au Burkina Faso ».

Mention spéciale a été décerné à Johannes Goudjanou du Bénin pour son innovation « Premium Hortus ».


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page