Flash Infos:

Couple : Apprenez à cultiver le désir


89 Vues

Le désir, comme l’amour, se cultive au quotidien. Parce que oui, le désir s’estompe, s’émousse, le désir s’étiole et parfois, il finit par s’éteindre. La solution : vous. Et une vigilance de tous les instants.
Couple-noir
Non au laisser-aller

Métro, boulot, dodo, enfants, factures et soucis : comme beaucoup de couples, vous êtes empêtrés dans un quotidien éreintant, pris dans la frénésie de jours qui passent et qui se ressemblent beaucoup trop. Résultat : les jours s’égrènent, encore et encore, et on oublie de dire « stop », de prendre le temps, de se (re)séduire, de se faire des bisous, des câlins, de se dire « je t’aime ». On oublie aussi de se faire belle (beau) pour celui (celle) qu’on aime, on fait de moins en moins d’efforts, on troque les nuisettes sexy contre les gros pyjamas d’hiver et les migraines se font de plus en plus fréquentes. En somme, on se laisse aller. Grosse erreur : ce n’est pas parce que vous l’avez séduit(e) une fois que vous le séduirez toute la vie. Le désir est ingrat : à peine assouvi, il en redemande encore. Laissé pour compte ou insatisfait, il vous tourne le dos. La solution : ne jamais baisser la garde, même si c’est dur, même si l’envie vous manque parfois. Et puis, au fond, le désir, c’est comme l’appétit : ça vient en mangeant…

Surprenez-le (la) 

Il est loin le temps où vous faisiez l’amour, insouciants, dans le parking d’un supermarché… Maintenant, plus rien ne vous surprend : même jour, même heure, même pièce de la maison (la chambre à coucher, bien sûr). Voilà qui sent le roussi.

Pour éviter le pire, forcez-vous à faire des efforts et surprenez-le (la) : montrez-lui qu’il (elle) ne sait pas encore tout de vous, que vous pouvez être coquin(e), audacieux(se) et mystérieux(se). N’hésitez pas à tester de nouvelles choses, à vous montrer entreprenant(e). Fuyez la routine et offrez-vous des escapades amoureuses, rien que tous les deux, une soirée par ci, un week-end par là. L’occasion de vous (re)découvrir, de vous (re)séduire en dehors du quotidien et de ses contraintes, loin des soucis, des enfants, du travail. Bref, de raviver la flamme du désir avant qu’il ne soit trop tard…

Laissez-le (la respirer)

Mais attention, cultiver le désir ne veut pas dire non plus étouffer son partenaire. Pour être épanoui dans un couple et plaire à son conjoint(e), il est indispensable d’être épanoui soi-même. Le couple n’est pas qu’une seule entité, mais aussi l’union de deux personnalités bien distinctes, qui ont aussi besoin d’espace pour mieux se construire.

Traduction : on s’offre des moments ensemble pour nourrir et cultiver le désir, mais on s’offre aussi des moments séparément, seul(e) et avec ses ami(e)s respectifs pour affirmer son identité et entretenir le mystère dans le couple. Avoir une vie sociale en dehors de sa vie de couple permet d’avoir des choses à raconter et à partager, de créer des petites jalousies positives, de montrer qu’on peut plaire à d’autres et qu’on a donc besoin d’être aimé(e) et désiré(e) pour avoir envie de rester… et puis aussi de manquer à l’autre, même un peu. Histoire de mieux se retrouver. (M6 infos.fr)

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page